Osmoseur domestique

L’osmose inverse pour une eau purifiée au quotidien

Il est fondamental de boire une eau de qualité. L’osmose inverse procure les avantages suivants :

> Elimine bactéries, microbes, calcaire, chlore, nitrates, métaux, résidus médicamenteux, insecticides, herbicides, détergents, mercure, plomb, PCB…
> Eau douce et agréable au goût, augmente les saveurs des soupes, thés, cafés, légumes.
> Eau légère et très faiblement minéralisée, aide l’organisme pour l’évacuation des toxines.

L’osmose inverse est d’ailleurs le procédé utilisé depuis de longues années en hémodialyse. Elle est également employée dans tous les milieux nécessitant une eau pure (laboratoire, agroalimentaire…).

Et les minéraux dans l’eau ?

Penser qu’une eau très pure est dangereuse pour la santé, parce qu’elle n’apporte pas les sels minéraux nécessaires (calcium, magnésium, phosphates, oligo-éléments, etc.), est une légende à la vie dure. En effet :

> En biologie, l’homme et l’animal sont « hétérotrophes » et sont donc incapables d’assimiler directement les minéraux s’ils ne sont pas transformés au préalable par les plantes ou micro-organismes qui eux sont « autotrophes ».
> Nous ne pouvons assimiler au plus que 1% des minéraux contenus dans l’eau et les minéraux inassimilables encrassent notre organisme.
> Une eau pure est un solvant qui va dissoudre l’accumulation de déchets et de toxines de votre corps. Une eau pure biocompatible va rétablir l’échange cellulaire et l’hydratation.
> Une pomme contient plus de minéraux organiques assimilables que 30 litres d’eau et une pincée quotidienne de sel marin contient les oligo-éléments nécessaires à la vie !

Vous buvez actuellement des bouteilles d’eau ?

Un osmoseur est une alternative écologique et économique aux bouteilles d’eau : finies les corvées des bouteilles plastiques. Généralement, l’achat d’un osmoseur est amorti en moins d’un an (voir la simulation de rentabilité). Vous pouvez économiser, boire mieux, transporter moins lourd quand vous faites vos courses, être plus respectueux de l’environnement avec moins de déchets difficilement dégradables.

osmoseur
Osmoseur domestique Bermude


Techniques de traitement de l’eau : l’osmose inverse

Pour le traitement des eaux anti-calcaire de process, la dépollution ou d’autres traitements comme le dessalage des eaux, l’osmose inverse est souvent utilisé.

Le principe de l’osmose inverse pour le traitement de l’eau est de faire passer cette eau à travers une membrane ultrafine (jusqu’à 0.001 micron) afin de ne laisser passer que les molécules d’H20. Ce procédé très efficace permet d’éliminer de 95% à 99% des particules présentes dans l’eau et d’en diminuer nettement la dureté. L’eau passant à travers cette membrane doit être au préalable bien filtrée afin de ne pas saturé l’osmoseur.

Le principe de la pression osmotique appliquée ici concentre les sels dans l’eau restante. On se retrouve alors avec deux compartiments, l’un chargé en sels minéraux et très concentré et un autre compartiment très peu concentré en sels. Avec cette technique, l’on perd en général plus de 25% de l’eau à traiter qui restera très concentrée en élément et devra être traitée à nouveau. La membrane doit quant à elle être remplacée avec le temps, s’usant à force d’utilisation.

L’osmose inverse est également utilisée dans de nombreux domaines comme l’irrigation pour certaines plantes, l’œnologie et la fabrication de sodas.